Aujourd'hui, je m'intéresse à la structure narrative à l'aide de la méthode de Christophe Tournier CEPPR. 

J´ai pris comme exemple la scène d'introduction du western "La Horde Sauvage"

Commencement : Pike Bishop et sa bande arrivent à Sans Rafael déguisé en soldat pour dévaliser le bureaux du Chemin de Fer

Événement : Harrigan le dirigeant de la Compagnie de Chemin de Fer à engager Deke Thornton l'ancien acolyte de Pike et des chasseurs de prime pour en finir avec la bande. Ils sont posté sur les toits prêt à les tuer.

Premier Essai : Une fanfare arrive suivi d'un cortège qui risque de compromettre la capture des bandits

Second Essai : Une fusillade éclate à l'initiative des chasseurs de prime, de nombreux civils sont tué 

Résolution /Épilogue : Pike et ses hommes profitent de la confusion pour s'enfuir.

 

Maintenant en utilisant une autre méthode le MATAM ou Methode graphique d'Analyse Textuelle, je propose d'analyser la scène en "parce que" "alors". Reprenons donc notre situation initial: Parce que Pike Bishop et sa bande arrivent à San Rafael pour dévaliser le bureau de Chemin de Fer alors Harrigan engage Deke Thornton et des hommes pour le supprimer. Parce qu'une fanfare et un cortège arrive alors les hommes d'Harrigan ouvre le feu créant la confusion. Parce que les Hommes Harrigan ouvrent le feu et crée la confusion alors Pike Bishop et sa bande en profitent pour s'enfuir.

On peut constater que chaque événement (parce que) entraine une réaction (alors) jusqu'a la fin de la séquence (scène). Le film se poursuit avec la répétition du schéma. J'aurai tout autant pût faire le résumé CEPPRE du film entier mais pour des impros courte, je pense que mettre l'accent sur une scène qui dure 8 mins est  plus pertinent.